Dérégulation des nouveaux OGM.

le 6 février 2024

transmis par Patricia

un courrier de :

Marina MESURE

Députée européenne

Commissions ITRE/ENVI

Bonjour,

 

Contre l’avis de la majorité des Européens et en dépit de l’interpellation de milliers de citoyens comme vous, le Parlement européen s’est prononcé ce midi en faveur de la dérégulation des nouveaux OGM.

 

Comme vous le savez, ce règlement prévoit d’autoriser les plantes obtenues grâce aux nouvelles techniques génomiques (NTG) sans évaluation des risques préalable, ni information du consommateur. Leur culture mettrait en danger les filières agricoles alternatives comme le bio, et les Etats membres ne pourraient pas faire appel à une clause de sauvegarde pour interdire ces OGM sur leur sol de manière dérogatoire.

 

Heureusement, le combat est encore loin d’être perdu car le Conseil européen, qui réunit les chefs d’État, ne s’est pas encore positionné sur ce texte. Et pour cause, les pays sont divisés. Nous devons donc continuer à alerter ensemble les citoyens et mettre la pression sur le gouvernement afin que la France, actuellement hésitante, bascule en faveur du rejet de ce texte.

 

Vous pouvez retrouver (ici) la tribune que j’ai publiée la semaine dernière avec l’ensemble de mes collègues députés et eurodéputés de la France insoumise. (Ici), un bref retour en images sur notre participation au rassemblement organisé hier devant le Parlement européen par les associations et organisations agricoles. Et (), mon discours à la tribune de l’hémicycle pour adjurer mes collègues de voter contre ce projet irresponsable.

 

Un grand merci pour votre mobilisation, cela ne serait pas possible sans vous. On continue !

 

Bien à vous,

Partager :

J’aime ça :

J’aime chargement…